Actualisé 09.04.2020 à 14:59

Genève

L'Hospice général aide ses locataires

L'institution sociale a décidé de ne pas encaisser ses loyers commerciaux d'avril.

L'effort financier de l'Hospice général dépasse le million de francs.

L'effort financier de l'Hospice général dépasse le million de francs.

Keystone/Salvatore di Nolfi

A Genève, l'Hospice général a pris une série de mesures concrètes de solidarité au vu des difficultés financières rencontrées par ses locataires. Il a accepté l'exonération totale des loyers commerciaux du mois d'avril, ce qui représente plus d'1,1 million de francs. L'institution adhère ainsi pleinement au protocole d'accord tripartite locataires-bailleurs-Etat.

Conformément aux instructions du Conseil fédéral, l'Hospice général a prolongé le délai de paiement de 30 à 90 jours des loyers en retard en raison des mesures prises du fait de la crise sanitaire, pour la période comprise entre le 13 mars et le 31 mai.

L'Hospice général souhaite ainsi contribuer à l'effort général de solidarité et de soutien à l'emploi. Ce faisant, il renonce à des revenus locatifs ordinairement affectés à sa mission sociale. Les loyers commerciaux représentent plus de 1,1 million de francs par mois.

Appartements pour les soignants

En outre, l'institution a mis à disposition, gracieusement et pour toute la durée de la crise, une douzaine d'appartements pour le personnel des HUG ainsi qu'un bâtiment pour l'EMS de la Maison de Vessy dédié à une unité de soins covid-19. (ats)

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!