L'Hospice général épinglé
Actualisé

L'Hospice général épinglé

GENEVE. Dans un rapport dévoilé hier, la Cour des comptes a épinglé un projet de développement informatique de l'Hospice général.

Pour cette instance chargée de veiller au bon usage des deniers publics, l'estimation des coûts est «aléatoire», le projet «mal ficelé» et ce malgré les 16,8 millions de francs budgétés. La Cour dénonce l'absence de cahier des charges. «Nous nous sommes saisis du dossier avant que les dépenses ne soient engagées», a relevé sa présidente, Antoinette Stalder. De précédentes enquêtes (sur la mise en place du système «Micado» à la police) avaient montré les risques de mauvaise gestion liés à l'informatique.

ats

Ton opinion