Actualisé 02.04.2013 à 11:53

Sagan le coquinL'hôtesse n'a pas aimé la main baladeuse

La jeune femme de 25 ans dit n'avoir pas réagi pour «rester professionnelle» après avoir été palpée par le prodige du cyclisme slovaque. Mais elle n'a pas apprécié, et son petit ami encore moins.

de
ads

Dimanche, Peter Sagan a presque éclipsé la victoire de Fabian Cancellara dans le Tour des Flandres. Sur le podium du Ronde, le Slovaque a mis la main aux fesses d'une hôtesse, occupée à faire la bise au Bernois.

L'image s'est répandue comme une traînée de poudre sur le Net, au point que le coureur slovaque a dû exprimer publiquement ses excuses, d'abord sur Twitter, puis dans une vidéo (voir ci-dessous).

Les internautes n'ont pas été tendres avec Peter Sagan, accusé de sexisme. Mais nombreux sont ceux (et celles) qui se sont étonnés du manque de réaction de l'hôtesse. Deux jours après les faits, la belle blonde s'est exprimée dans le quotidien belge «Nieuwsblad».

«Je ne l'ai pas vue arriver»

«C'était déplacé, a jugé la jeune Maja Leye. Tout à coup, j'ai senti cette main. Je ne l'avais pas vue arriver puisque j'étais dos à lui, mais j'ai vite compris ce qui s'était passé», a-t-elle expliqué.

L'hôtesse a justifié son manque de réaction par le besoin de «rester professionnelle». «Au départ, j'étais un peu désemparée. Ensuite, lui donner une gifle m'a traversé l'esprit, mais j'ai tranché en quelques secondes: je devais rester pro. Si j'avais réagi, j'aurais amplifié l'incident. N'oubliez pas qu'il y avait des millions de téléspectateurs devant leur poste de télévision!», a justifié la jeune femme.

Petit ami fâché

Maja Leye n'a pas pensé que cet incident prendrait une telle ampleur. «Ce n'est que quand j'ai allumé mon PC le lendemain que j'ai vu la photo sur tous les sites. Faire la Une de la presse de cette façon, ce n'est pas ce que je voulais, a poursuivi l'hôtesse, dont l'ami n'a pas goûté le geste du coureur de l'équipe Cannondale. Après la course, il a reçu une flopée de SMS. Heureusement, il a pu garder son calme, comme moi.»

Pour «passer à autre chose», la jeune femme s'est fendue d'un message sur Twitter pour accepter les excuses du Slovaque, qui a tout de même réussi à mal orthographier le nom de sa «victime» sur le réseau social.

«Chère Maya (sic), femmes et supporters, je sais que je n'ai aucune excuse», a tweeté Peter Sagan.

Ce à quoi la belle a répondu: «Ce qui s'est passé dimanche n'était pas correct. J'espère que cela ne se reproduira jamais. Mais je suis certaine que ce ne sera pas le cas... Excuses acceptées.»

La vidéo d'excuses:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!