Fribourg: L'humour noir qui ne fait pas rire SOS Racisme
Actualisé

FribourgL'humour noir qui ne fait pas rire SOS Racisme

Deux Fribourgeois revisitent avec cynisme les «Monsieur et Madame». Un humour qui révolte les associations antidiscrimination.

par
joe/frb

«Monsieur Flemmard est le plus frappant, mais Madame Charia ou Monsieur Gogol sont tout aussi épouvantables!» Le secrétaire général de SOS Racisme à Lausanne, Karl Grünberg, ne goûte que très peu à l'humour décalé de Fabien Page et Florian Cuennet. Comme l'a révélé «Le Matin» mercredi, les deux Fribourgeois viennent de publier le premier tome d'une série qui revisite au vitriol les fameux «Monsieur et Madame».

A l'arrière de ce premier numéro, une série de dessins annonciateurs comme ceux de M. Travelo ou de Mme Malbaisée. Et surtout de M. Flemmard qui, lui, est noir et fume une drôle de cigarette.

Les associations antidiscrimination rejettent unanimement cet humour. «C'est de mauvais goût, du niveau d'Oskar Freysinger», peste Karl Grünberg, qui parle de provocation sans message. Pourquoi le bonhomme foncé est-il stigmatisé? «C'est vous qui faites le lien entre Noir et flemmard. Pas nous. M. Facho est vert, M. Padbol est rouge, et personne ne dit rien», répond Florian Cuennet.

M. Gogol, avec ses yeux qui rappellent un trisomique, et M. Padbol, qui a perdu trois de ses membres, sont loin d'avoir séduit Monique Richoz, directrice de Pro Infirmis Vaud. «Ce genre de moqueries, c'est lourd et convenu...» déclare-t-elle.

Le graphiste explique que les dessins sont des «pièges» qui mettent le lecteur face à nos clichés. «Mme Trop-Facile est blonde, tout cela est du second degré», commente l'auteur. Cliché pour cliché, pourquoi ne pas avoir dessiné de M. Rabin? «Par manque de place, et l'idée ne nous est pas venue», répond Florian Cuennet.

Hormis «M. Picole» et «M. Culotte», les autres tomes ne devraient de toute manière pas voir le jour pour de bon, explique le coauteur de la série qui dérange.

Ton opinion