Tennis: L'hymne allemand d'avant la réunification joué
Actualisé

TennisL'hymne allemand d'avant la réunification joué

Les Etats-Unis, qui ont battu l'Allemagne 4-0, rencontreront la République tchèque pour une place en finale.

Les Etats-Unis, sans les soeurs Serena et Venus Williams, mènent une victoire à zéro grâce à la 40e mondiale Alison Riske qui a dominé Andrea Petkovic (no 51) 7-6 (12/10) 6-2. «Team USA» se dirigeait vers un deuxième succès en simple quand le match entre CoCo Vandeweghe (20) et Julia Görges (57), préférée à Laura Siegemund, a été interrompu, une nouvelle et dernière fois, par la pluie.

Vandeweghe, demi-finaliste de l'Open d'Australie le mois dernier, a remporté le premier set (6-3) et dominait nettement dans la manche suivante (3-1) Görges, qui a dû avoir recours à l'encadrement médical après une lourde chute sur le flanc gauche. Cette rencontre a débuté par un gros couac protocolaire qui a obligé la Fédération américaine à présenter ses excuses à la délégation allemande.

Grosse bourde

Avant le premier simple, une soliste a interprété une version de l'hymne allemand, qui n'est plus utilisée depuis la réunification en 1990 et qui a un caractère nationaliste. Les joueuses de l'équipe d'Allemagne, leur encadrement et les quelques dizaines supporters présents n'ont pas caché leur malaise. Certains spectateurs ont entonné la bonne version de l'hymne.

(nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion