Football – Copa Amercia: L'hymne chilien victime d'une nouvelle bourde
Actualisé

Football – Copa AmerciaL'hymne chilien victime d'une nouvelle bourde

Après avoir été joué par erreur la veille pour accueillir l'Uruguay lors d'un match de la Copa America aux USA, «Dulce Patria», a été interrompu par… du rap.

par
duf

Décidément, l'hymne national du Chili fait parler de lui au cours de cette 45e Copa America, qui marque le centenaire de la CONMEBOL (Confédération sud-américaine de football). Dimanche à Glendale (Arizona), à l'occasion du match Mexique-Uruguay, ce sont les notes de la marche chilienne qui avaient été entendues dans le stade en l'honneur de la… sélection uruguayenne.

Un jour plus tard c'est à Santa Clara (Californie) qu'un nouveau couac est survenu, avant le match Argentine-Chili. Alors que les joueurs de la Roja entonnaient la fin de leur Dulce Patria, recibe los votos (ndlr: Douce patrie, reçois nos vœux), l'hymne a été brusquement interrompu par la voix du rappeur américain Pitbull, dont un morceau a été prématurément lancé dans les haut-parleurs du stade. Cet affront n'a toutefois pas refroidi les joueurs Chiliens, qui ont continué a cappella à chanter jusqu'au bout avec leurs fans, après que le préposé a précipitamment coupé le son de «Mister Worldwide».

Plus tard, la fédération étasunienne a précisé que «la version correcte et approuvée» de l'hymne national chilien avait bien été jouée durant le protocole, mais que joueurs et supporters chiliens avaient poursuivi leur chant avec une version plus longue. Comme on peut le constater dans la vidéo ci-dessus, c'est apparemment celle-ci qui a été perturbée par le morceau de rap qui devait passer dans la foulée de la partie officielle.

Ton opinion