Bagdad: «L'île aux mariages», un projet touristique de luxe
Actualisé

Bagdad«L'île aux mariages», un projet touristique de luxe

Les responsables irakiens du tourisme ont présenté dimanche un projet de plusieurs milliards de dollars visant à rénover «l'île aux mariages», un lieu de fête autrefois populaire situé sur le Tigre à Bagdad.

Ils souhaitent en faire un luxueux centre touristique.

Hamoud al-Yakouby, président du comité irakien du Tourisme, une branche du ministère du même nom, a indiqué à l'AFP vouloir récolter entre un et trois milliards de dollars d'investissements étrangers pour mener à bien ce projet touristique, le premier à Bagdad depuis l'invasion américaine de 2003.

Il prévoit de construire un hôtel de luxe, des infrastructures nautiques et balnéaires, un terrain de golf, des villas et des restaurants sur l'île d'al-A'arass (»mariages» en arabe), située dans le sud de la capitale.

Potentiel

Aucune chaîne hôtelière internationale n'est implantée en Irak, frappé par le régime des sanctions des Nations unies au cours des années 1990.

«Dans les années 1980, al-A'arass était une destination populaire chez les couples pour les mariages et lunes de miel», a déclaré M. Yakouby à la presse sur place. Cette île d'environ 2 km2 «a le potentiel pour devenir l'une des attractions touristiques principales de Bagdad à l'avenir», selon lui.

Les autorités irakiennes espèrent ainsi profiter du contexte favorable créé par la baisse des violences dans le pays, a ajouté M. Yakouby.

Le chef de la commission sur l'investissement national, Ahmed Ridha, a souligné que le milliard de dollars nécessaire pour commencer à développer ce projet restait modeste au regard des 74 milliards d'investissements directs étrangers (IDE) dirigés vers Bagdad ces six derniers mois.

«L'Irak est maintenant ouvert aux investissements», s'est-il félicité.

(ats)

Ton opinion