01.04.2019 à 20:11

IndonésieL'île de Komodo fermée aux touristes dès 2020

Dès janvier prochain, l'île qui abrite les célèbres dragons sera temporairement interdite au public. Les îles de Rinca et de Padar resteront en revanche ouvertes.

von
joc

La nouvelle était dans l'air depuis quelque temps, c'est désormais confirmé: les touristes n'auront pas le droit de mettre les pieds sur l'île de Komodo l'année prochaine. «Nous allons fermer temporairement l'île au public en janvier 2020», a annoncé vendredi le porte-parole de l'agence de tourisme des Îles de la Sonde. Situé au large de l'île de Flores, dans la province de Manggarai, le parc national de Komodo comprend aussi les îles de Rinca et de Padar. Celles-ci continueront d'accueillir les touristes désireux de rencontrer les célèbres dragons de Komodo, espèce protégée et endémique de la région.

D'après le journal local «Tempo», les autorités indonésiennes envisageaient depuis plusieurs mois de limiter le nombre de visiteurs sur l'île de Komodo. Un incident survenu en mars dernier aurait cependant accéléré cette prise de décision: un réseau de contrebande présumé a capturé 41 dragons de Komodo, revendus à l'étranger pour 500 millions de rupiah chacun (environ 35'000 francs).

10'000 visiteurs par mois

Durant la fermeture, les autorités vont se lancer dans un programme de conservation visant à augmenter la population de ces énormes lézards tout en protégeant leur habitat, explique CNN. Le parc national de Komodo a gagné en popularité ces dernières années, notamment grâce à de nouveaux vols de ligne et la construction d'hôtels dans la région. À l'heure actuelle, environ 10'000 personnes visitent le site chaque mois.

La décision des autorités indonésiennes s'inscrit dans la lignée d'autres fermetures de sites emblématiques aux touristes. Depuis juin 2018, la plage thaïlandaise où avait été tourné le film «The Beach» avec Leonardo DiCaprio a été fermée au public. Aucune date de réouverture n'a encore été annoncée. Quant à la célèbre île philippine de Boracay, elle a dû être interdite au public pendant six mois pour subir une vaste opération de nettoyage. Le site est de nouveau accessible depuis octobre 2018.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!