Actualisé

MotoGP«L'impression de me retrouver dans un lac»

La journée de samedi a été marquée par les trombes d'eau qui se sont abattues sur Silverstone. Les pilotes racontent.

par
Jean-Claude Schertenleib
Silverstone
La pluie est aussi annoncée pour dimanche.

La pluie est aussi annoncée pour dimanche.

Keystone

Les soucis rencontrés lors de la quatrième séance d'essais libres MotoGP, lorsqu'une averse certes violente, mais qui n'a duré qu'une dizaine de minutes, s'est abattue sur le circuit de Silverstone, ont obligé les promoteurs du championnat du monde à modifier l'horaire dominical. La première course, à 11h30 locales (12h30, chez nous), sera celle des MotoGP.

Samedi en début d'après-midi, lorsqu'il est arrivé au freinage qui précède le virage No 7, l'Espagnol Alex Rins (Suzuki) s'est soudainement retrouvé en aquaplaning; parti tout droit, il a préféré sauter de sa moto en marche à plus de 200 km/h. Au même moment, Jorge Lorenzo (Ducati, finalement meilleur chrono des qualifications) a évité le pire: «J'ai eu l'impression de me retrouver dans un lac». L'Espagnol Tito Rabat (Ducati), pour sa part, n'a pas pu éviter la chute, avant d'être touché par la moto en perdition de Franco Morbidelli (Honda). Les conséquences sont sérieuses pour Rabat, qui souffre de fractures au tibia, au péroné et au fémur du côté droit.

Or, la pluie est annoncée pour dimanche: «Quand on voit les problèmes survenus après une averse de quelques minutes, on peut être certain que s'il pleut depuis le matin, il sera impossible de rouler», explique ainsi le Français Johann Zarco. Les pilotes feront corps, quoiqu'il arrive: «Nous verrons ce qui nous attend demain matin», ajoute Lorenzo.

Très bon quinzième des qualifications – son meilleur résultat personnel en MotoGP -, Tom Lüthi (Honda) confirme: «Aux vitesses que nous atteignons, il est impossible de contrôler nos motos lorsque autant d'eau – drainage déficient – reste sur la piste.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!