L'incendie de Bulle était d'origine criminelle

Actualisé

L'incendie de Bulle était d'origine criminelle

L'incendie d'un immeuble de Bulle le 16 septembre 2007 est vraisemblablement d'origine criminelle.

«Malgré une enquête difficile, l'immeuble ayant été entièrement ravagé par les flammes, les preuves recueillies sur place étayent la thèse d'un acte délibéré», a annoncé lundi le juge d'instruction.

L'enquête n'a cependant pas permis d'établir l'identité des auteurs de l'incendie. Peu après les faits, la police de sûreté recherchait deux hommes de couleur noire parlant français avec un accent africain et qui se trouvaient vers 05.00 heures sur les lieux.

Le feu avait éclaté un dimanche vers 06.00 heures. Les pompiers de Bulle avaient alors fait évacuer quatre personnes du bâtiment dont le rez-de-chaussée était en flamme et quelque 70 autres personnes des immeubles voisins. Le bâtiment qui a brûlé, rue de Gruyères, n'était plus habitable. Les deux immeubles adjacents avaient également subi de gros dégâts, dus entre autres à la fumée et à l'eau. (ap)

Ton opinion