Japon: L'incertitude en Italie fait chuter le Nikkei

Actualisé

JaponL'incertitude en Italie fait chuter le Nikkei

La Bourse de Tokyo a chuté mardi de 2,26% en clôture, l'incertitude politique née d'élections serrées en Italie faisant resurgir des craintes pour la zone euro.

L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a baissé de son côté de 1,42%, diminuant de 13,93 points à 966,77 points. L'activité a été extrêmement intense, avec 3,90 milliards d'actions échangées sur le premier marché.

Les investisseurs ont mal accueilli les premiers résultats des élections parlementaires en Italie dimanche et lundi. Si la Chambre des députés a basculé comme prévu à gauche, le Sénat semblait ne pas avoir de majorité, ce qui pourrait rendre ce pays ingouvernable.

L'actuel chef du gouvernement, le centriste Mario Monti, était parvenu à rassurer les marchés sur la solvabilité de l'Italie depuis son arrivée il y a un peu plus d'un an. Mais son départ, sans alternative claire pour le remplacer de façon stable, pourrait raviver quelques tensions en zone euro.

Ces craintes ont entraîné un repli de l'euro et un fort rebond du yen, considéré comme une valeur refuge par les opérateurs lorsque l'anxiété s'élève sur les marchés. Les groupes exportateurs japonais ont dévissé en conséquence, car l'augmentation du yen réduit la valeur de leurs revenus tirés de l'étranger, une fois convertis en monnaie japonaise. (afp)

Ton opinion