Actualisé 29.03.2017 à 15:24

Washington

L'incident près du Capitole «n'est pas terroriste»

Une automobiliste a tenté de fuir la police qui voulait la contrôler mercredi. La police a finalement écarté la piste terroriste.

1 / 7
Une conductrice a heurté mercredi un véhicule de police lors d'un contrôle routier près du Capitole de Washington avant d'être arrêtée...

Une conductrice a heurté mercredi un véhicule de police lors d'un contrôle routier près du Capitole de Washington avant d'être arrêtée...

AP/Susan Walsh
, un incident qui a provoqué une brève alerte de sécurité mais sans lien terroriste apparent, selon les autorités.

, un incident qui a provoqué une brève alerte de sécurité mais sans lien terroriste apparent, selon les autorités.

AFP/Brendan Smialowski
Des policiers ont repéré la conductrice au comportement «irrégulier et agressif» et ont tenté de la stopper.

Des policiers ont repéré la conductrice au comportement «irrégulier et agressif» et ont tenté de la stopper.

AP/Michael Biesecker

Une conductrice a heurté mercredi un véhicule de police lors d'un contrôle routier près du Capitole de Washington avant d'être arrêtée, un incident qui a provoqué une brève alerte de sécurité mais sans lien terroriste apparent, selon les autorités.

Des policiers ont repéré la conductrice au comportement «irrégulier et agressif» et ont tenté de la stopper. La femme a alors tenté de faire un demi-tour pour fuir, selon une porte-parole de la police, renversant presque des fonctionnaires et heurtant un véhicule de police.

Après une brève course-poursuite, la femme a été interpellée. «Pendant l'arrestation de la suspecte, des coups de feu ont été tirés, mais aucun individu n'a été blessé durant l'interpellation», a déclaré Eva Malecki, porte-parole de la police du Capitole. «Il n'y a pas de lien avec le terrorisme. C'était un contrôle routier», a-t-elle dit.

La police de Washington avait dans un premier temps indiqué qu'une voiture «avait tenté de renverser plusieurs policiers à pied». La police du Capitole, un service différent de la police métropolitaine, protège le siège du Congrès et ses alentours.

Une semaine après l'attaque à la voiture de Londres qui a fait quatre morts, la nouvelle de coups de feu près du siège du Congrès américain a provoqué un bref vent de panique, mais le fonctionnement normal du parlement américain n'a pas été perturbé, et les touristes continuaient de visiter le monument et ses abords.

L'incident s'est produit sur l'avenue Independence, qui borde le périmètre du Capitole et un grand bâtiment annexe où les parlementaires ont leurs bureaux. La présence policière est constante dans la zone, avec de nombreux agents à pied, en voiture ou à bicyclette.

(20 minutes/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!