L'incroyable remontée de Stéphane Lambiel
Actualisé

L'incroyable remontée de Stéphane Lambiel

La situation semblait désespérée. Septième du programme court vendredi au Skate Canada, Stéphane Lambiel a réussi l'impossible vingt-quatre heures après.

Le Valaisan a terminé premier de la compétition comptant pour le Grand Prix de la saison, à un cheveu devant le Japonais Daisuke Takahashi. «Ce qui s'est passé aujourd'hui est incroyable», s'est exclamé le double champion du monde, qui présentera plus tard dans la saison son nouveau programme flamenco.

Le double champion du monde est parvenu à renverser une situation qui semblait désespérée. Comptant plus de 14 points de retard après son programme court, truffé d'erreurs et émaillé de chutes, dont une à l'amorce d'une pirouette, Lambiel avait quitté la glace vendredi avec le visage des très mauvais jours. Il est revenu 24 heures plus tard avec l'orgueil et la maîtrise du champion, retrouvant sa fluidité artistique et son aisance dans les triples sauts.

Tout n'a de loin pas été bon. Lambiel a trébuché sur un des deux quadruples et a manqué la réception de l'autre. Il n'a passé qu'un double axel et non un triple, mais au final il a offert une prestation aboutie, sur la musique des «Quatre saisons», qui lui avait tant réussi la saison passée.

Le Valaisan l'a emporté avec 210,70 points, devant le Japonais Daisuke Takahashi (208,21), sorti en tête du programme court, et l'Américain Johnny Weir (198,70). Il s'agit du premier succès en grand prix de sa carrière, qui lui permet de marquer des points précieux en vue de la qualification pour la finale du Grand Prix de Saint-Pétersbourg, mi-décembre.

(si)

Ton opinion