Actualisé 23.08.2008 à 06:13

L'industrie automobile veut 50 milliards de dollars de prêts

Les constructeurs automobiles américains vont demander 50 milliards de dollars d'aide sous forme de prêts à taux réduit sur trois ans pour moderniser leurs usines de montage et créer une nouvelle génération de véhicules économes en énergie.

Les industriels ont précisé que ces prêts, deux fois supérieurs à la facture énergétique du pays l'an dernier, sont une priorité de la rentrée sénatoriale en septembre, en raison de la santé déclinante de leur industrie à Detroit et du durcissement des conditions de crédit.

Ces prêts pourraient représenter 30% du coût des usines nécessaires au développement de véhicules hybrides, voitures électriques et autres modes de transport alternatifs.

Les constructeurs de Detroit ont subi cette année le ralentissement économique et le fait que les consommateurs se détournent des véhicules SUV trop gourmands en énergie. General Motors Corp. a annoncé des pertes de 15.5 milliards de dollars (10,4 milliards d'euros) au 2e trimestre, et Ford de 8.7 milliards (5,8 milliards d'euros).

L'avenir de l'industrie automobile est un enjeu de la campagne électorale dans le Midwest. John McCain s'est opposé à la demande, préférant accorder un crédit d'achat de 5000 dollars aux consommateurs pour qu'ils achètent des véhicules respectueux de l'environnement. Mais vendredi, il a opéré un revirement en approuvant la démarche. «Je crois qu'il faut agir pour aider Detroit et alimenter ce fonds dans ce moment difficile de transition» a déclaré le sénateur de l'Arizona.

Son adversaire démocrate avait déjà exprimé son soutien au prêt et à un programme de verdissement de l'industrie sur dix ans, doté de 150 milliards de prêts. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!