LOS ANGELES: L'industrie du film porno mise en péril par internet
Actualisé

LOS ANGELESL'industrie du film porno mise en péril par internet

Les sites de sexe gratuit mettent à genoux l'industrie américaine du film pour adultes, dont les revenus ont chuté de 30 à 50%.

par
gim

Savannah Stern, actrice américaine du porno, a remplacé sa Mercedes-Benz CLK 350 par une vieille voiture empruntée à ses parents. Son salaire a chuté de 150 000 dollars (161 000 fr.) à 50 000 dollars (53 000 fr.) par an. Le travail se fait rare et le tarif des scènes de sexe a fondu de 1000 à 700 dollars (1075 à 753 fr.).

L'industrie du porno californien située dans la San Fernando Valley est en pleine crise. Selon le quotidien Los Angeles Times, en trois ans, les producteurs de films pour adultes ont vu leurs revenus s'effrondrer de 30 à 50%. Le responsable? Internet. Parmi les 100 sites web les plus visités aux Etats-Unis, au moins cinq offrent des vidéos de sexe en libre accès. Le contenu gratuit de sites comme Pornhub, Megarotic, YouPorn ou RedTube est fourni par des amateurs ou tiré de vieux catalogues souvent piratés. A en croire les producteurs, ces portails ne gagnent même pas beaucoup d'argent. Car ils servent à attirer les clients vers des sites payants.

Internet a asséché le marché du DVD plus rapidement pour le porno. Les abonnements aux programmes porno pay per wiew (vidéo à la demande) ont aussi baissé de 50%. Ils étaient une source de revenus essentielle pour le secteur au chiffre d'affaires estimé à 13 milliards de dollars en 2006. Il reste toutefois un espoir: les ventes de porno sur téléphone mobile ne cessent de progresser.

Ton opinion