Ebola: L'infirmier italien traité pour le virus est guéri
Actualisé

EbolaL'infirmier italien traité pour le virus est guéri

L'infirmier italien qui avait contracté le virus Ebola alors qu'il travaillait en Sierra Leone pour l'ONG Emergency est guéri et a pu sortir de l'hôpital.

1 / 268
29.03.2016 L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé officiellement mardi que l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest ne constituait plus une «urgence de santé publique de portée internationale». Une déclaration faite malgré une résurgence du virus en Guinée.

29.03.2016 L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé officiellement mardi que l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest ne constituait plus une «urgence de santé publique de portée internationale». Une déclaration faite malgré une résurgence du virus en Guinée.

Keystone/Salvatore di Nolfi
15.01 Alors que l'OMS a annoncé hier la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, la Sierra Leone a déclaré enquêter sur un décès suspect d'Ebola.

15.01 Alors que l'OMS a annoncé hier la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest, la Sierra Leone a déclaré enquêter sur un décès suspect d'Ebola.

AP/Youssouf bah
14.01 L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest est officiellement terminée depuis jeudi. L'OMS a annoncé à Genève que le Liberia était désormais exempt du virus, après la Sierra Leone et la Guinée.

14.01 L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest est officiellement terminée depuis jeudi. L'OMS a annoncé à Genève que le Liberia était désormais exempt du virus, après la Sierra Leone et la Guinée.

AFP/David Mcnew

L'infirmier d'origine sarde, le second cas d'Ebola en Italie, avait été hospitalisé en mai dans une clinique roumaine où avait été traité le premier cas, un médecin ayant travaillé également pour l'ONG italienne Emergency en Sierra Leone et qui avait été déclaré guéri début janvier.

Dans un communiqué, la ministre italienne de la Santé Beatrice Lorenzin, s'est félicitée de cette guérison, qui démontre selon elle «l'excellence du système de santé italien».

Plus de 11'000 morts

«A peine avons-nous eu connaissance de la positivité du patient à ce virus qu'une exceptionnelle collaboration internationale s'est déployée grâce à laquelle nous avons pu avoir immédiatement accès aux médicaments pour le traitement», a-t-elle notamment affirmé.

Cet homme, Stefano Marongiu, avait commencé à ressentir les symptômes de la maladie deux jours après son retour d'Afrique. L'épidémie actuelle d'Ebola a fait plus de 11'000 morts en Afrique de l'Ouest et n'est pas encore terminée, selon des experts.

(afp)

Ton opinion