Attentats de Paris: L'infirmier qui a tenté de sauver un kamikaze
Actualisé

Attentats de ParisL'infirmier qui a tenté de sauver un kamikaze

BFMTV a recueilli le témoignage d'un homme qui se trouvait dans l'un des établissements parisiens touchés par des attentats, le vendredi 13 novembre.

par
cbx
1 / 277
kein Anbieter
23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

23.06 Selon Le Soir, Salah Abdeslam a été retenu pendant 30 minutes par des gendarmes français, le 14 novembre. Ils n'avaient pas reçu d'informations concernant sa radicalisation.

BFM TV
16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

16.06 Un lycéen de 17 ans raconte à BFM TV sa rencontre avec Salah Abdeslam, avec qui il a passé une partie de la nuit qui a suivi les attentats du 13 novembre 2015.

Capture d'écran BFM TV

Il dînait avec un ami au Comptoir Voltaire, vendredi 13 novembre. David a raconté à BFMTV comment, vers 21h40, une explosion a retenti dans l'établissement parisien. Apercevant un homme inconscient, cet infirmier de formation a tenté de pratiquer un massage cardiaque sur cette personne. «J'ai pensé à l'explosion du chauffage parasol», explique le soignant, qui observe alors le dispositif à gaz, toujours intact.

L'homme à terre a une «énorme ouverture» sur le flanc. David déchire alors le T-shirt du blessé et découvre des fils, puis des boulons et du sang par terre. «J'ai tout de suite compris», confie-t-il à la chaîne française. «J'aurais aussi pu y passer», ajoute-t-il. Le soignant rappelle que le massage cardiaque est une pratique qui nécessite des gestes brusques.

L'homme qu'a tenté de secourir David n'est autre que Brahim Abdeslam, dont le frère était toujours en cavale le 22 novembre. L'explosion n'a tué que le kamikaze, mais a fait une quinzaine de blessés. «Sa bombe n'a pas explosé tout à fait comme il fallait», analyse David. «Sinon, il aurait fait beaucoup plus de dégâts.»

Reportage de France 2

L'infirmier qui est intervenu au Comptoir Voltaire témoigne

Ton opinion