Actualisé 11.09.2008 à 17:43

Fichiers pédophiles à la RSRL'informaticien recourt contre son interdiction de périmètre

L'informaticien licencié par la Radio suisse romande (RSR) va faire recours contre l'interdiction qui lui a été faite d'approcher le bâtiment de la RSR à moins de 800 mètres.

Il juge exagérée cette décision du Tribunal civil de Lausanne.

«Je n'ai jamais été violent ou agressif», a souligné jeudi l'informaticien, interrogé par l'ATS. L'ex-employé a tenu deux mois durant une grève de la faim devant la radio pour protester contre son licenciement. Le tribunal a ordonné les mesures provisionnelles demandées par la RSR qui invoquait un «harcèlement obsessionnel» de son ancien collaborateur.

L'audience s'est tenue le 16 juillet. L'informaticien a reçu jeudi seulement la décision motivée du tribunal sur l'interdiction de périmètre. Il déposera son recours dès que possible.

Parallèlement, l'ex-employé a déposé plainte contre la RSR pour licenciement abusif et mobbing. La direction de la radio a considéré qu'il avait violé son devoir de confidentialité en révélant l'existence de fichiers pédophiles téléchargés par un cadre de la radio.

L'informaticien veut aussi saisir la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg. Cette procédure fait suite au refus du Tribunal fédéral de l'admettre comme partie civile dans la procédure pénale ouverte contre l'ex-cadre qui a téléchargé les fichiers pédophiles.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!