Six semaines de vacances: L'initiative convainc la population
Actualisé

Six semaines de vacancesL'initiative convainc la population

L'initiative «6 semaines de vacances pour tous» continue d'avoir les faveurs de la population: 57% des votants comptent glisser un «oui» dans l'urne le 11 mars, soit un niveau comparable à novembre 2010 (61% d'avis favorables).

Un conflit de générations semble toutefois se profiler: les retraités sont hostiles au texte.

Le sondage publié vendredi a été commandé par la faîtière syndicale Travail.Suisse, qui a lancé l'initiative et qui présentait ses arguments vendredi à Berne, de même que les opposants. L'enquête a été effectuée auprès de 1007 personnes par l'institut Demoscope.

Certaines catégories de la population sont d'ores et déjà conquises par le texte, au premier rang desquelles les couples avec enfants et les personnes qui élèvent seules leur progéniture. Les premiers sont deux tiers à soutenir l'initiative et les seconds sont même 98%, selon le sondage.

Au-delà de l'initiative, l'idée de bénéficier de davantage de vacances que ce que prévoit le minimum légal (4 semaines) est particulièrement rassembleuse. Pour cette question, le soutien grimpe à trois quarts de la population et près de 90% chez les personnes actives.

Les jeunes sont aussi particulièrement avides de repos et sont 90% à souhaiter plus de vacances. Les plus de 55 ans sont 63% favorables à cette idée.

Conflit de génération

Le soutien de l'initiative avec un taux de 57% s'explique notamment par la position des retraités. Ceux-ci sont plutôt hostiles au texte: 49% des 64 à 79 ans se disent contre et seuls 39% y sont favorables. Un conflit de génération semble donc bel et bien se dessiner en vue de la votation.

(ats)

Ton opinion