Émeutes en Grèce: L'Institut français d'Athènes attaqué par des jeunes gens
Actualisé

Émeutes en GrèceL'Institut français d'Athènes attaqué par des jeunes gens

Des jeunes ont attaqué vendredi l'Institut français d'Athènes à coups de cocktails Molotov, sans faire de victime ni de dégâts importants.

Selon la police, une vingtaine de jeunes gens s'en sont pris à cet établissement culturel, brisant des vitres. Il n'y a toutefois pas eu de dégâts majeurs dans les locaux de l'Institut. Un distributeur automatique de billets voisin a également été endommagé.

«Etincelle à Athènes. Feu à Paris. L'insurrection arrive», proclamait un slogan peint en en rouge sur les murs du bâtiment. «France, Grèce, le soulèvement partout», lisait-on également. Athènes est le théâtre de violences quotidiennes de jeunes gens depuis la mort, il y a deux semaines, d'un adolescent de 15 ans tué par un policier.

Deux des principaux syndicats grecs ont appelé à une manifestation dans l'après-midi devant le Parlement pour protester contre le projet de budget du gouvernement pour 2009. Les enseignants ont également prévu de défiler devant l'édifice pour dénoncer la paupérisation du système éducatif.

Les étudiants, de leur côté, ont prévu un grand concert dans le centre d'Athènes, contre «la répression d'Etat» et en soutien au «soulèvement de la jeunesse». (ap)

Ton opinion