Ligue des champions: L'Inter et Mourinho sous pression
Actualisé

Ligue des championsL'Inter et Mourinho sous pression

L'Inter Milan de Jose Mourinho doit battre le Rubin Kazan (groupe F) pour s'éviter une élimination précoce de la Ligue des champions qui ferait jaser. Pour sa part, le club roumain d'Unirea Urziceni n'a plus qu'un point à prendre à Stuttgart (groupe G) pour devenir l'équipe surprise des 8es de finale.

Jose Mourinho est attendu au tournant: l'entraîneur portugais a été recruté par l'Inter pour ramener la Ligue des champions à Milan. Les Nerazzurri doivent vaincre le Rubin Kazan pour se qualifier sans dépendre de l'autre match, et pour renouer avec une victoire à domicile en Europe qui leur échappe depuis octobre 2008 (quatre matches). Barcelone, dans une forme étincelante avec son Ballon d'Or Messi (auteur d'un doublé samedi à La Corogne, 3-1), doit éviter la défaite à Kiev pour se qualifier. Il peut même se permettre de perdre, notamment si Inter-Rubin s'achève sur un nul. Mais le Dynamo n'a pas dit son dernier mot, notamment Shevchenko et Milevsky, déjà privés de Coupe du monde avec l'Ukraine.

Séville qualifié et les Rangers éliminés, la petite finale du groupe G oppose Stuttgart au club surprise d'Unirea Urziceni. Le club allemand a l'avantage de jouer à domicile mais doit absolument l'emporter, alors même qu'il vient de changer d'entraîneur (Christian Gross a remplacé Markus Babbel dimanche). La formation roumaine n'a besoin que d'un nul pour se qualifier.

Dans le groupe H, Arsenal est assuré de la première place, mais son résultat en Grèce contre Olympiakos pourrait peser sur l'autre place qualificative. Le Standard de Liège doit en effet battre Alkmaar tout en espérant une défaite de l'Olympiakos pour accéder aux 8es de finale. Le club grec, lui, n'a besoin que d'un nul pour conserver sa 2e place.

Tout est déjà dit dans le groupe E, avec les qualifications de Lyon et la Fiorentina. Liverpool, 3e, jouera en Europa League.

(si)

Ton opinion