Actualisé 20.02.2016 à 23:21

Football: CalcioL'Inter Milan se relance dans la course au titre

En attendant les matches de dimanche et lundi, l'Inter remonte à la 4e place du classement du Championnat d'Italie.

Danilo D'Ambrosio (à gauche) félicité après son but par son coéquipier Joan Miranda.

Danilo D'Ambrosio (à gauche) félicité après son but par son coéquipier Joan Miranda.

photo: Keystone

Après deux mauvais résultats, l'Inter Milan a bien réagi samedi et s'est relancé dans la course à la troisième place en battant nettement la Sampdoria Gênes 3-1 lors de la 26e journée du Championnat d'Italie, sous les yeux de son ancien entraîneur José Mourinho.

En attendant les matches de dimanche et lundi, l'Inter remonte à la quatrième place, à une longueur de la troisième marche du podium, qui offre un billet pour les barrages de la Ligue des champions.

Face à la Sampdoria, qui reste 17e et donc en grande difficulté, le match a donné lieu à un petit événement : un but de l'Inter inscrit par un Italien.

Le premier but de la rencontre, signé D'Ambrosio à la 23e minute, est en effet une rareté. Le dernier Italien à avoir marqué pour les Nerazzurri était en effet Ranocchia en... décembre 2014.

Les choses sont revenues ensuite à la normale avec des buts inscrits par le défenseur brésilien Miranda (57e) et l'attaquant argentin Icardi (73e). Quagliarella a marqué pour la Sampdoria dans le temps additionnel, mais l'Inter a renoué avec la victoire après un nul face à l'Hellas Vérone (3-3) et une défaite contre la Fiorentina (2-1).

L'attraction était aussi en tribunes, avec la présence de Ronaldo et de José Mourinho, l'homme du triplé en 2010 (championnat-coupe-Ligue des champions), que les tifosi interistes n'ont pas oublié.

«Pour chaque jour, chaque instant, chaque moment. Pour toujours, merci José», pouvait-on ainsi lire sur une banderole déployée à San Siro.

Dimanche, la Fiorentina tentera de consolider sa troisième place avec un déplacement à Bergame sur le terrain de l'Atalanta (13e), une des équipes les plus rugueuses d'Italie.

L'AS Rome (5e), qui est également revenue dans la course à la Ligue des champions, recevra de son côté Palerme. Francesco Totti, qui a fait part samedi de son mal-être et de ses difficultés relationnelles avec son entraîneur Luciano Spalletti, pourrait avoir du temps de jeu.

Et lundi, Naples aura l'occasion de reprendre les commandes du championnat en cas de succès face à l'AC Milan. Car vendredi en ouverture de cette 26e journée, la Juventus Turin, leader, avait été tenue en échec 0-0 à Bologne.

Cette fin de série pour la Juve, qui restait sur 15 victoires d'affilée, ne lui laisse que deux points de marge sur le Napoli. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!