Accueil des marginaux: L'interdiction de fumer condamne la Terrasse
Actualisé

Accueil des marginauxL'interdiction de fumer condamne la Terrasse

Victime collatérale de l'interdiction de fumer, la Terrasse, à Lausanne, n'accueillera pas les marginaux cet hiver.

Depuis 2006, l'endroit offrait, les jours ouvrables, un abri chauffé aux personnes précarisées qui fréquentent la place de la Riponne.

«Nous souhaitions ouvrir la Terrasse», a expliqué mercredi à l'ATS le municipal Jean-Christophe Bourquin. Mais la fondation ABS (Accueil à bas seuil), qui gère l'endroit, a estimé qu'il était impossible d'y faire respecter l'interdiction de fumer, a-t-il dit.

La Terrasse du Passage, près du centre-ville, est considérée comme un lieu fermé. Conséquence: l'interdiction de fumer dans les lieux publics, en vigueur sur sol vaudois depuis septembre, s'y applique.

Sans abri pour l'hiver, les marginaux de la Riponne risquent de se replier sur la station du M2 toute proche. «Je ne l'espère pas», confie Jean-Christophe Bourquin qui rappelle qu'un projet de bistrot social, à César-Roux, est en préparation.

Abri PC

Comme chaque année, Lausanne ouvrira cet hiver aux sans-abri son abri PC de la Vallée-de-la-Jeunesse. Dès le 1er décembre, 25 lits pourront accueillir les personnes à la recherche d'un hébergement d'urgence. Cela portera à environ 80 le nombre de places disponibles.

Pour cinq francs la nuit, il sera possible d'obtenir un lit, une collation, un petit déjeuner et d'avoir accès aux installations sanitaires. Le règlement accorde la priorité aux sans-abri de la région lausannoise. Aucune consommation d'alcool ou de stupéfiants n'y est tolérée. L'opération prendra fin le 31 mars 2010. (ats)

Ton opinion