G-Speak: L'interface de «Minority Report» en vrai

Actualisé

G-SpeakL'interface de «Minority Report» en vrai

Le système G-Speak permet de naviguer dans une interface utilisateur en 3D, tel qu'on pouvait le voir dans le film de science-fiction «Minority Report».

par
Michel Annese

Ce n'est pas la première fois que l'on assiste à la présentation d'un système permettant de manipuler des objets virtuels sans l'utilisation de souris, de claviers, ni d'écrans tactiles, pourtant, la démonstration du G-Speak System est plutôt impressionnante et va plus loin que Microsoft Surface ou MGestyk par exemple.

Développée par la société Oblong Industries, l'interface utilisateur permet de manipuler toutes sortes de documents tel qu'on pouvait le voir dans le film interprété par Tom Cruise. La fiction rejoint donc la réalité et laisse prévoir ce que pourraient devenir les ordinateurs du futur et l'interaction homme-machine.

Spatial Operating Environment

Oblong définit son produit comme un SOE, Spatial Operating Environment. Comme on peut le voir dans la vidéo, l'utilisateur est équipé de gants munis de capteurs, qui lui permettent d'interagir avec l'environnement virtuel.

Ce n'est d'ailleurs pas un hasard que ce projet ait été mis au point par Oblong Industries. L'un des fondateurs de la société et des développeurs du système G-Speak avait collaboré en tant que consultant technologique pour la réalisation du film «Minority Report». Les scènes du film avaient d'ailleurs été inspirées de ses travaux lorsqu'il était au MIT (Massachusetts Institute of Technology).

Des projets suisses

Comme on peut le lire dans Le Temps d'aujourd'hui, des projets suisses se sont également engagés dans ce domaine en développant des interfaces interactives. Ainsi, la start-up lausannoise Actrasys a mis au point un meuble lumineux qui se transforme en écran tactile. Il suffit d'y poser un objet pour en obtenir des informations complémentaires.

Elle a développé également le système beMerlin, qui a été utilisé par Tissot pour présenter la montre T-Touch lors du dernier Salon mondial de l'horlogerie de Bâle. Il s'agit d'un écran non tactile qui permet de manipuler et d'observer un objet en 3 dimensions en utilisant uniquement ses doigts. La gestuelle des mains est reconnue à l'aide de 2 caméras infrarouges qui déterminent leur position dans l'espace.

Ton opinion