Saut à skis: L'intouchable Ammann redescend sur terre
Actualisé

Saut à skisL'intouchable Ammann redescend sur terre

Après avoir survolé le concours de samedi (1er), le Saint-Gallois a pris la 3e place dimanche sur le tremplin d'Engelberg (OW).

par
Julien Caloz
Engelberg

Simon Ammann a fini par redescendre sur terre. Le Saint-Gallois avait pris tout le monde de haut, samedi, lors du premier concours d'Engelberg, avec un premier bond à 138,5 mètres et une consécration jamais obtenue jusque-là sur sol suisse. «Pour le concours de dimanche, je miserai de nouveau sur moi», avait-il alors lancé, dans la foulée d'une émotion «difficile à exprimer».

Mais le Saint-Gallois n'est pas parvenu à récidiver, dimanche, malgré le plus long saut de la journée (136 m.). Il termine 3e (260 pts), surclassé par les Autrichiens Gregor Schlierenzauer (264,1) et Wolfgang Loitzl (262,4), ses poursuivants au classement de la Coupe du monde. «J'ai manqué de relâchement en vol», analysait Ammann, avant de se satisfaire d'une «concurrence positive pour les prochains concours».

A l'aube de la Tournée des Quatre-Tremplins, qui débute le 29 décembre à Oberstdorf (All), «Simi» Ammann peut compter sur un début de saison réjouissant (six podiums en sept compétitions). «Je vais désormais profiter des Fêtes, me reposer et attendre que la neige tombe pour aller skier!» a-t-il déjà prévu. Treizième dimanche, le Schwytzois Andreas Küttel profitera quant à lui de la trêve pour «sauter et reprendre confiance». Relevons encore que le Vaudois Antoine Guignard (24 ans) a échoué les deux jours dans les qualifications, avec des sauts de 101 m et 101,5 m.

Ton opinion