L'invitation au restaurant a des odeurs d'arnaque
Actualisé

L'invitation au restaurant a des odeurs d'arnaque

GENEVE. Une agence invite «gracieusement» 500 Genevois à retirer un prix de 1295 fr. Cadeau empoisonné?

«Depuis une semaine, j'ai reçu plus de soixante demandes de renseignements de personnes invitées, début novembre, pour un dîner dans mon restaurant. Le problème, c'est que je ne connais ni l'activité ni les motivations de la société alémanique qui a lancé les invitations», confie Yves Mori. Carton à la main, le patron du Moulin à Poivre aux Eaux-Vives perd un temps fou à expliquer à ces «heureux gagnants» qu'il n'a rien à voir avec l'agence Office-TV, à l'origine d'une opération inédite pour lui. Avant de constater que ce sont surtout des personnes d'âge mûr qui ont pris contact avec lui.»

«Autorisation préfectorale, protection des données», tout le charabia visant à rassurer le chaland est utilisé par le seul interlocuteur de l'agence basée à Stans (NW): un répondeur téléphonique. Une voix d'homme confirme, en français, les rendez-vous du début novembre. Mais impossible d'en savoir plus sur les véritables intentions d'une société connue, aussi, pour ses méthodes de vente plutôt agressives. «Arnaque ou non, je viendrai à la date fixée, je mangerai et, pour tout paiement, je donnerai la lettre d'invitation», a d'ores et déjà prévenu une retraitée. Avec gentillesse, Yves Mori l'a tout de même invitée... à ne pas oublier son portefeuille. «Nous ne pourrons intervenir qu'en cas de dommages», avertit la police genevoise.

Giancarlo Mariani

Ton opinion