Cadeau empoisonné: L'iPhone pour lutter contre l'école buissonnière

Actualisé

Cadeau empoisonnéL'iPhone pour lutter contre l'école buissonnière

Une prestigieuse université japonaise distribue gracieusement des centaines d'iPhones d'Apple avec pour objectif, grâce au système de localisation GPS embarqué, de prendre sur le fait ceux de ses étudiants qui s'amusent à sécher les cours...

La participation aux cours est extrêmement surveillée au Japon et l'assiduité entre dans le calcul des points pour l'obtention des diplômes. Et, comme dans tous les pays, les adeptes nippons de l'école buissonnière font montre d'une certaine ingéniosité, notamment en obtenant de leurs amis qu'ils répondent «présent» ou qu'ils signent le bulletin de présence à leur place. Ce qui est considéré comme une fraude.

Comble de sadisme, l'université Aoyama Gakuin de Tokyo a distribué ces iPhones 3G aux 550 étudiants de son école... d'informatique.

Le gadget de la firme californienne de Cupertino servira bien évidemment dans le cadre des cours de ces étudiants spécialistes de l'Internet et du multimédia. Mais son système GPS servira aussi de contrôle de l'assiduité de chacun de ces potaches.

Les éventuels fraudeurs pourraient être tentés de confier leur iPhone à un camarade pour sécher mais l'université en doute fortement dans la mesure où les jeunes gens sont peu enclins à prêter leur portable qui est souvent bourré d'informations personnelles et intimes.

Mais l'iPhone ne servira pas uniquement de «Père Fouettard» électronique, il sera également le vecteur de leçons, de vidéoconférences et d'examens. L'université Aoyama Gakuin espère également que les étudiants mettront au point des applications destinées à faciliter la vie des utilisateurs de téléphone portable.

Ton opinion