Actualisé 14.07.2007 à 20:40

L'Irak se dit prêt à assurer sa sécurité

Bagdad - Le chef du gouvernement irakien a estimé samedi que son pays était prêt à assurer sa sécurité et a égratigné un rapport américain critique sur ce point.

Des députés ont eux dénoncé les pressions de Washington pour l'adoption d'une loi controversée sur le pétrole.

«Le gouvernement entend sérieusement augmenter ses forces de sécurité et les équiper, afin d'être mieux préparé à en prendre la responsabilité au cas où les troupes étrangères décident de se retirer», a précisé le Premier ministre Nouri al-Maliki au cours d'une conférence de presse à Bagdad.

Ces déclarations interviennent deux jours après la publication par la Maison Blanche d'un rapport d'étape sur les progrès en Irak, qui relève notamment que le pays a échoué à préparer ses forces pour les opérations de sécurité dans ce pays ravagé par les violences.

Pétrole

La sécurité et la réintégration de anciens «Baasistes» sont des aspects considérés par Washington comme des points essentiels pour la réconciliation nationale en Irak, de même que l'adoption d'une loi pour l'industrie pétrolière du pays, visant à partager équitablement les revenus du pétrole brut entre les 18 provinces.

Les pressions américaines sur ce sujet sensible en Irak suscitent des critiques nourries dans les rangs des députés.

Le député kurde Mahmoud Othman a mis en garde contre les effets «contre-productifs» des pressions américaines. Nombre de parlementaires sont en effet maintenant opposés à l'adoption de ce projet de loi. «Ils pensent que c'est une loi américaine et ils ne l'ont même pas encore lue», a-t-il dit.

Commandant tué

Au plan des violences, l'armée américaine a notamment annoncé avoir tué à Bagdad un commandant présumé de l'armée du Madhi, qui dirigeait plus 120 combattants de cette milice chiite dans l'est de la capitale.

«Des renseignements montrent une liaison claire entre son groupe et des extrémistes perses, dont le but est de détruire le gouvernement légitime de l'Irak et de déstabiliser la région», affirme l'armée US.

Deux soldats américains ont par ailleurs péri en Irak dans des attaques distinctes à l'explosif, a annoncé l'armée américaine. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!