Gastronomie: L'Italie défend le hamburger «à l'italienne»
Actualisé

GastronomieL'Italie défend le hamburger «à l'italienne»

Le ministre italien de l'agriculture soutient l'initiative de McDonald de créer un hamburger purement italien, malgré les critiques l'accusant de se vendre à la multinationale en sacrifiant la réputation de la gastronomie italienne.

Le ministre Luca Zaia insiste que le sandwich vendu sous l'étiquette McItaly est fabriqué avec 100% de boeuf local, du fromage Asiago et une sauce d'artichauts italiens. Cela représente un revenu supplémentaire de 3,5 millions d'euros mensuels pour les agriculteurs de la péninsule, touchés par la crise, soutient Zaia.

Mais dans un pays qui est à l'origine du mouvement Slow Food, il y a un quart de siècle, et qui s'enorgueillit de son bien-manger, c'est dur à avaler.

L'inauguration simultané d'un fast food de l'enseigne dans le centre historique de Rome, près de la place d'Espagne, en présence du ministre, n'a rien arrangé, ni le sceau officiel du ministère sur la brochure accompagnant le produit.

«On peut légitimement se demander si le ministre Zaia travaille pour McDonald ou pour l'Italie», s'est interrogé le député démocrate Nicodemo Oliveiro. Le ministre a riposté en rappelant que la chaîne américaine fait la promotion de produits italiens comme le parmesan et le boeuf fumé.

D'après l'apôtre du Slow Food, Carlo Petrini, «le goût, comme l'identité, n'a de valeur que là où existe la différence». (ap)

Ton opinion