L'Italie est en sursis...
Actualisé

L'Italie est en sursis...

Un Euro 2008 privé de l'Italie n'a plus rien d'une extravagance.

Les champions du monde n'ont pu faire mieux que 0-0 contre la France à Milan, et se sont fait chiper la deuxième place du groupe B par l'Ecosse (victorieuse 3-1 de la Lituanie). Tout se jouera mercredi lors de la prochaine ronde.

Le match entre les deux meilleurs ennemis s'est joué dans une ambiance pour le moins électrique: hymne français sifflé, banderoles du genre "Dieu merci je ne suis pas Français", stand hors du stade invitant les spectateurs à donner des coups de boule à une silhouette de Zidane. Sans oublier le blessé Marco Materazzi, arborant dans les tribunes un t-shirt floqué d'un "I love Paris"...

Les supporters des Bleus ne sont pas demeurés en reste, eux qui étaient 8000 à San Siro (sur 80 000). C'est la première fois que les Français se déplaçaient si nombreux pour un match comptant pour des éliminatoires pour un Euro ou une Coupe du monde.

Sur le terrain, le spectacle s'est avéré bien plus fade. Et il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour que ce match tant attendu s'anime. Les Italiens pressaient tant et plus, tandis que les Français faisaient le dos rond et procédaient par contre-attaques.

Jusqu'à la dernière minute le suspense demeurait. La situation pouvait basculer d'un côté comme de l'autre à tout moment, à l'image par exemple du sauvetage de Barzagli sur sa ligne à la 81e. La défense tricolore, privée de ses titulaires Gallas et Sagnol, tenait le choc jusqu'au coup de sifflet final. Pour le plus grand plaisir de leur entraîneur Raymond Domenech, réduit au rôle de spectateur à la suite de sa suspension et remplacé par son adjoint Pierre Mankowski.

Dans les autres matches du groupe, l'Ecosse s'est imposée au forceps contre la Lituanie à Glasgow (3-1). Les hommes Alex McLeish s'emparent du même coup de la deuxième place du groupe avec 18 points, contre 19 pour la France et 17 pour l'Italie. En revanche, cela se corse pour l'Ukraine. Shevchenko and Co ont été accrochés en Géorgie (1-1). Ils comptent 13 points, et un match en moins. Autant dire qu'il y aura du suspense mercredi avec les affiches France - Ecosse et Ukraine - Italie.

(si)

Ton opinion