L'Italie gagne son ticket en Ecosse
Actualisé

L'Italie gagne son ticket en Ecosse

Le plateau de l'Euro 2008 présentera les finalistes de la Coupe du monde en Allemagne. L'Italie et la France ont assuré leur qualification dans le groupe B à la faveur du succès de la "Squadra Azzurra" en Ecosse.

A l'Hampden Park, les Champions du monde se sont imposés 2-1 grâce à des réussites de Toni (2e) et Panucci (91e). Le capitaine Ferguson avait redonné l'espoir à tout un peuple en égalisant à la 63e. Sans doute heureux, ce succès répond toutefois à une certaine morale. Les Italiens ont, en effet, été lésés par deux décisions du trio arbitral. A la 32e, un but de Di Natale, qui aurait certainement "tué" le match, a été annulé pour un hors-jeu inexistant. Et à la 63e, Ferguson était bien, lui, en position illicite pour marquer le 1-1.

L'arbitre espagnol Mejuto Gonzalez et ses assitants auront été mal inspirés jusqu'à la dernière seconde. La faute sur Chiellini pour le coup-franc qui a amené le 2-1 de Panucci était, en effet, inexistante. Ce but du latéral de la Roma a fait le bonheur des Français. Si on en était resté à 1-1 à Glasgow, les Tricolores auraient été dans l'obligation de prendre un point mercredi en Ukraine pour assurer leur qualification aux dépens de l'Ecosse. Après le succès de l'Italie, le match de Kiev n'a plus qu'un caractère amical.

Cueillis à froid par le but après moins de cent secondes de jeu de Toni, les Ecossais n'ont pas été accompagnés par la réussite lors de cette rencontre. Juste avant la pause, Weir voyait sa reprise de la tête repoussée sur la ligne par Pirlo. Après l'égalisation de Ferguson, McFadden, le buteur du Parc des Princes contre la France, aurait pu envoyer l'Ecosse au paradis. A la 79e, le joueur d'Everton faisait le mauvais choix alors qu'il se trouvait seul devant Buffon sur le côté droit. Il optait pour la frappe plutôt que de remettre la balle au centre pour ses partenaires qui avaient suivi. Enfin à la 81e, McFadden ne pouvait cadrer sa reprise sur un service de Miller.

Consients du danger, les Italiens ont eu l'intelligence de jouer les dernières minutes dans le camp écossais. Il s'agissait du meilleur moyen pour éviter "l'accident", une défaite qui les aurait condamnés.

Principaux résultats. Groupe A: Finlande - Azerbaidjan 2-1. Groupe B: Ecosse - Italie 1-2. Groupe D: Pays de Galles - Eire 2-2.

(si)

Ton opinion