Mondial 2010: L'Italie perd son titre et rentre à la maison
Actualisé

Mondial 2010L'Italie perd son titre et rentre à la maison

Comme en 2002, le champion en titre est éliminé de la Coupe du monde après le premier tour. L'Italie a connu le même sort que la France huit ans plus tôt, en s'inclinant 3-2 contre la Slovaquie.

La Narodny Tim, qui doit beaucoup à Robert Vittek, auteur de deux buts, jouera ainsi les 8es de finale pour sa première apparition dans un Mondial. Les Slovaques, deuxièmes du groupe F, accompagnent en 8es le Paraguay, qui n'a pas forcé son talent face à la Nouvelle-Zélande (0- 0).

A Ellis Park (Johannesburg), l'Italie a été fort médiocre pendant une heure. Sans jus, elle n'avait presque jamais été réellement dangereuse et elle s'était rendue coupable d'approximations défensives peu habituelles de sa part. Mais, avec son insolente et coutumière baraka, la Squadra Azzura a failli arracher sa qualification dans une fin de match folle où tout aurait pu arriver. Pepe a une une dernière chance d'égaliser - et donc de qualifier les siens - à la 95e !

L'ouverture du score est tombée à la 25e. Surgissant au milieu de terrain pour intercepter une mauvaise passe de De Rossi, Kucka a immédiatement lancé le buteur d'Ankaragucu (Tur) qui, sans contrôle, s'est fait l'auteur d'un parfait geste d'avant-centre en croisant sa frappe, ne laissant aucune chance à Marchetti. L'arrière-garde du capitaine Cannavaro n'a pas été plus prompte sur le 2-0 de la 73e, laissant Vittek couper un premier poteau pour reprendre un centre de Hamsik.

Di Natale a réduit la marque à la 81e avant que Kopunek, qui venait d'entrer, ne redonne deux longueurs d'avance à ses couleurs (89e). Un chef d'oeuvre de Quagliarella à la 92e a ressuscité les espoirs azzuri. Mais sans fin heureuse.

Slovaquie - Italie 3-2 (1-0)

Ellis Park, Johannesburg. 53 412 spectateurs. Arbitre: Webb (Ang). Buts: 25e Vittek 1-0. 73e Vittek 2-0. 81e Di Natale 2-1. 89e Kopunek 3-1. 92e Quagliarella 3-2.

Slovaquie: Mucha; Pekarik, Skrtel, Durica, Zabavnik; Kucka, Strba (87e Kopunek); Stoch, Jendrisek (94e Petras), Hamsik; Vittek (92e Sestak).

Italie: Marchetti; Zambrotta, Cannavaro, Chiellini, Criscito (46e Maggio); Pepe, Montolivo (56e Pirlo), De Rossi, Gattuso (46e Quagliarella); Iaquinta, Di Natale.

Notes: 67e Skrtel sauve sur sa ligne. 85e but de Quagliarella annulé pour hors-jeu. Avertissements: 16e Strba (suspendu au prochain match). 31e Cannavaro. 40e Vittek. 50e Pekarik. 67e Chiellini. 76e Pepe. 82e Mucha. 83e Qugliarella.

Groupe F: Nouvelle-Zélande - Paraguay 0-0. Slovaquie - Italie 3-2 (1-0).

Classement (3 matches chacun): 1. Paraguay 5 **. 2. Slovaquie 4**. 3. Nouvelle-Zélande 3. 4. Italie 2.

** = qualifiés pour les 8es de finale (si/afp)

Marcello Lippi:

"J'assume toutes les responsabilités. Mon équipe avait de la terreur dans les jambes, dans la tête et dans le coeur, et si on n'a pas réussi comme il le fallait, c'est parce que l'entraîneur n'a pas préparé l'équipe de manière correcte sur les plans psychologique, physique et tactique, surtout psychologique. Je suis déçu pour le sport italien, les joueurs, la Fédération, tout le monde. Aujourd'hui, je n'ai pas préparé l'équipe de manière suffisante. Ca me déplaît à mourir de finir mon expérience avec la Fédération de cette manière. Je ne dis pas qu'on allait gagner le Mondial, mais au moins faire quelque chose de différent. J'assume toute la responsabilité de ce qui s'est passé. Je souhaite le meilleur à mon successeur, et merci pour ces années."

Ton opinion