Valérie Billaut: «L'objectif de D8: parvenir au même niveau que M6»
Actualisé

Valérie Billaut«L'objectif de D8: parvenir au même niveau que M6»

Tout ce que vous voyez sur D8 et D17, c'est à Valérie Billaut, directrice de la programmation et de l'antenne des deux chaînes, que vous le devez.

par
Julienne Farine
Valérie Billaut travaille pour D8 depuis le lancement de la chaîne.

Valérie Billaut travaille pour D8 depuis le lancement de la chaîne.

photo: Kein Anbieter

«L'essentiel de ma profession, c'est d'acheter les bons programmes et de les mettre au bon endroit.» Voilà ce qu'explique la Française quand on lui demande de parler de son métier, qu'elle exerce depuis quatre ans sur celles qui porteront le nom de C8 et CStar dès la rentrée.

Qu'est-ce qui vous plaît sur D8?

En tant que téléspectatrice, j'aime à peu près tout. En tant que participante au développement des chaînes, je crois que ce qui me plaît le plus, c'est de voir qu'on avance dans une stratégie qui est très ambitieuse. L'objectif de D8 est de parvenir au niveau de M6, en audiences et en rentabilité.

Avez-vous des contacts avec les téléspectateurs?

Oui, sur Twitter, c'est là que je vois les retours.

En tenez-vous compte dans vos choix de programmes?

Oui et non. Twitter est une cible spécifique, pas très représentative des gens qui regardent la télé. Il faut savoir jongler entre ce que quelques dizaines de personnes disent sur Twitter et la réalité des audiences.

Que pensez-vous de Cyril Hanouna, votre animateur-star?

C'est une vraie force pour la chaîne. Cela se voit dans les audiences au quotidien. Il est bon dans ce qu'il fait, c'est un vrai saltimbanque qui fait rire naturellement.

Quand le CSA intervient sur ses émissions, vous en discutez directement avec lui?

Oui, mais Hanouna sait ce qu'il fait. On est une chaîne ­très particulière parce qu'on a des directs toute la journée, ce qui fait davantage d'heures à maîtriser. Par ailleurs, c'est aussi le genre de nos émissions qui veut cela. Ca peut partir dans tous les sens.

Ton opinion