Langue bleue: L'obligation de vacciner énerve les paysans
Actualisé

Langue bleueL'obligation de vacciner énerve les paysans

Entre 150 et 200 paysans ont manifesté lundi à Berne pour dénoncer le vaccin obligatoire contre la maladie de la langue bleue.

Les éleveurs craignent des effets secondaires de ce vaccin sur leur bétail.

Défilant aux sons des cloches de vache, les paysans ont exigé la levée de cette pratique obligatoire depuis l'année dernière, ainsi qu'une compensation financière pour d'éventuels dommages liés à ce vaccin. Ils attendent de l'Office vétérinaire fédéral (OVF) qu'il s'assure que ce vaccin ne laisse aucun résidu dans le lait et la viande.

En 2008, plus d'un million et demi d'animaux ont été vaccinés, soit près de 80% des bovins, des moutons et des chèvres. Un rappel est nécessaire cette année pour assurer la continuité de la protection contre cette maladie inoffensive pour l'homme. (ats)

Ton opinion