Fête des Vignerons (VD) : L'odeur des vaches dérange des voisins
Publié

Fête des Vignerons (VD) L'odeur des vaches dérange des voisins

Une grande étable occupe le Jardin Doret depuis la semaine passée. Avec le bruit et les effluves engendrés, des habitants s'interrogent sur la légalité.

par
Frédéric Nejad Toulami
1 / 4
Le Jardin Doret a été transformé en une vaste étable.

Le Jardin Doret a été transformé en une vaste étable.

Frédéric Nejad Toulami
Ces vaches participent au spectacle dans les arènes de la Fête des Vignerons. Chaque matin, elle sont traies et lavées.

Ces vaches participent au spectacle dans les arènes de la Fête des Vignerons. Chaque matin, elle sont traies et lavées.

Frédéric Nejad Toulami
Mais certains habitants sont à quelques mètres du bruit et des odeurs s'échappant de cette grande étable éphémère...

Mais certains habitants sont à quelques mètres du bruit et des odeurs s'échappant de cette grande étable éphémère...

Frédéric Nejad Toulami

«En rentrant de vacances dimanche, j'ai découvert que chaque pièce de mon appartement puait!» La présence d'une quarantaine de bovins, ainsi que des chevaux et des chèvres à 20 mètres de son logement ne plaît guère à David.*

Cet habitant de Vevey se plaint aussi du bruit engendré, la nuit et au petit matin, par les vaches et les paysans qui participent au spectacle de la Fête des Vignerons. Il se demande si ce voisinage imposé avec des bêtes et leurs excréments est légal. Rencontré lundi dernier sur place, un autre habitant du même immeuble confirme que selon le sens du vent et la chaleur, l'odeur du fumier est bien présente. «En plus, personne ne nous avait avertis de cela», affirme-t-il avec sa femme.

Vevey: l'odeur des vaches dérange des voisins

Fête des Vignerons oblige, une grande étable occupe le Jardin Doret depuis la semaine passée. Avec le bruit et les effluves engendrés, des habitants s'interrogent sur la légalité.

Une allusion que conteste la syndique Elina Leimgruber: «L'installation de cet espace et du bétail au Jardin Doret a été annoncé lors des séances d'information à la population organisées en octobre 2018 ainsi qu'au mois de mai.» Elle rappelle aussi que du bétail était déjà installé au Jardin Doret durant la Fête des Vignerons de 1999.

Quant à l'aspect légal à respecter, le préfet de la Riviera Roland Berdoz explique que «comme il s'agit ici d'une manifestation, la détention d'animaux de rente en plein espace urbain est admise. Il n'y a aucune obligation ou recommandation en ce qui concerne des distances minimales à respecter.» Car le risque sanitaire est nul quand il s'agit d'un petit troupeau de bêtes en bonne santé. Il observe que les éventuelles nuisances sont plus en lien avec le bruit et les odeurs qu'avec la question de salubrité publique.

«Par ailleurs le vétérinaire cantonal a récemment vérifié ces installations qui sont tout à fait conformes aux normes», souligne la syndique de Vevey.

*prénom d'emprunt

Nuisances olfactive si beaucoup de monde est gêné plusieurs mois

«La présence de quelques dizaines d'animaux ne peut pas conduire à elle seule à des dépassements des valeurs limites d'émissions fixées dans l'Ordonnance fédérale sur la protection de l'air (OPair)», déclare Denis Rychner, porte-parole de la Direction générale cantonale de l'environnement. La question porte donc sur l'intensité des nuisances olfactives. Selon l'OPair, celles-ci sont évaluées comme excessives lorsque, sur la base d'une enquête, il est établi qu'elles incommodent sensiblement une importante partie de la population. En général, cette enquête olfactive doit être effectuées pendant plusieurs mois. Dans le cas présent, le caractère provisoire de l'installation (environ un mois) ne permet donc pas d'effectuer cette analyse de manière rigoureuse, constate Denis Rychner.

Ton opinion