Environnement: L'OFEV interdit neuf nouveaux polluants
Actualisé

EnvironnementL'OFEV interdit neuf nouveaux polluants

Neuf nouvelles substances chimiques ont été inscrites sur la liste des produits interdits lors de la Conférence internationale sur les polluants organiques persistants (POP), qui s'est achevée samedi à Genève.

Leur inclusion constitue un jalon essentiel en matière de protection de l'environnement et de la santé humaine, s'est félicité l'Office fédéral de l'environnement (OFEV).

Parmi les nouvelles substances interdites figurent le pentabromodiphényléther et l'octabromodiphényléther, des agents ignifuges dits bromés, ainsi que certains médicaments et pesticides, comme le lindane, le sulfonate de perfluorooctane (SFPO) et ses précurseurs. Ces substances sont largement utilisées pour la production de semi-conducteurs, dans les mousses carboniques, pour la protection contre les taches des textiles et des meubles, ainsi que comme insecticides.

Elles sont non seulement très persistantes dans l'environnement mais sont aussi transportées sur de longues distances, si bien que leur présence peut être détectée très loin de leur lieu d'utilisation. Elles pénètrent dans les organismes et, via la chaîne alimentaire, atteignent souvent des espèces menacées d'extinction, et finalement l'homme.

Leur ajout dans la Convention de Stockholm signifie que leur production et leur utilisation est interdite. Certaines exceptions sont toutefois admises et doivent être invoquées par les pays concernés, explique l'OFEV. Entrée en vigueur en 2004, la convention compte 162 parties. La Suisse l'a ratifiée le 30 juillet 2003. (ap)

Ton opinion