Actualisé 27.02.2020 à 18:10

SuisseL'OFSP lance sa campagne contre le coronavirus

L'Office fédéral de la santé publique met en garde: il faudra «apprendre à vivre avec le virus qui ne va pas disparaître du monde».

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a rappelé les trois règles d'or pour se prémunir du coronavirus.

Se laver les mains régulièrement, tousser et éternuer dans son coude ou dans un mouchoir et rester à la maison en cas de toux et de fièvre. L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a lancé jeudi sa campagne de protection contre le coronavirus.

Ces trois règles d'hygiène sont simples. Mais tout le monde doit les utiliser de manière conséquente afin de se protéger et de protéger les autres. Cela permettra de ralentir, voire d'éviter, la propagation du virus en Suisse. «C'est la priorité», a souligné devant la presse le directeur de l'OFSP, Pascal Strupler.

Et Virginie Masserey, cheffe de la section Contrôle de l'infection, de rappeler qu'il n'y a pas de signe de propagation actuellement. Mais «il faudra apprendre à vivre avec le virus, qui ne va pas disparaître du monde», selon Daniel Koch, responsable de la Division maladies transmissibles de l'OFSP.

Campagne jaune et rouge

Le message de la Confédération est transmis grâce à des pictogrammes simples sur fond jaune placardés dans les espaces publics, notamment dans les grandes gares. Il doit interpeller tout un chacun et ne pas être confondu avec une publicité quelconque.

Les couleurs ont été choisies afin que la population identifie immédiatement un message important qu'il faut prendre au sérieux. Lorsque la situation se dégradera, le fond jaune deviendra rouge. Les médias participeront à la diffusion de la campagne en publiant les règles d'hygiène et les supports animés.

Aux frontières vers l'Italie, dans les grandes gares et dans certains restoroutes, des dépliants ont déjà été distribués. Les voyageurs en provenance d'Italie sont priés d'éviter la foule, par exemple lors de manifestations sportives. En effet, il est alors impossible de retrouver toutes les personnes avec lesquelles ils sont entrés en contact.

Limites

Le système actuel atteindra rapidement ses limites, prévient l'OFSP. Tant que toutes les personnes en contact avec une personne infectée peuvent être découvertes, elles seront placées en quarantaine.

Lorsque le système sera débordé ou que la quarantaine ne permettra pas de limiter la propagation, «il faudra se concentrer sur les cas les plus difficiles», a avancé M. Koch. Et de préciser que la majorité des cas sont bénins.

Par ailleurs, rappelle-t-il, il est inutile pour la population en bonne santé de porter un masque. Les masques professionnels sont réservés aux médecins qui font des prélèvements ou des manoeuvres à risque. Les masques d'hygiène sont destinés aux patients malades quand ils se déplacent.

La hotline sera disponible vingt-quatre heures sur vingt-quatre le plus rapidement possible, a assuré l'OFSP. Dans les dernières vingt-quatre heures, elle a reçu près de 1700 appels. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!