Actualisé 26.01.2015 à 15:48

Fin du taux plancher

L'OLF veut baisser les salaires de plus de 4000 fr.

Le numéro un de la distribution de livres en Suisse, basé à Corminboeuf (FR), craint de souffrir de l'abandon du taux plancher euro/franc.

La société, qui compte 159 employés, n'a pas l'intention de toucher aux rémunérations de moins de 4000 francs par mois. Mais elle prévoit des baisses de 4% pour les salaires de plus de 4000 francs, de 7,5% pour ceux de plus de 6500 francs, et de 10% pour ceux de plus de 8500 francs.

A cet effet, elle demande à ses collaborateurs de signer jusqu'à fin avril une modification de leur contrat de travail. Parmi les autres mesures envisagées figure aussi une augmentation de leur horaire hebdomadaire de 2,3 heures.

Le directeur de l'OLF Patrice Fehlmann a confirmé à l'ats les informations parues lundi dans «La Liberté». La situation de l'OLF, déjà fragile sur fond de crise de la branche, devient selon lui «catastrophique». Si le prix du livre baisse, les marges seront réduites, et si le prix ne baisse pas, les clients risquent de bouder les librairies, argumente-t-il. (ats)

Comment consommez-vous?

Depuis la fin du taux plancher, faire ses achats dans la zone euro est devenu particulièrement attrayant. De quelle(s) façon(s) allez-vous en profiter?

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!