Contre la grippe: L'OMS recommande un nouveau vaccin
Actualisé

Contre la grippeL'OMS recommande un nouveau vaccin

L'OMS a recommandé jeudi une nouvelle formule pour le vaccin contre la grippe lors de la saison 2010-2011 dans l'hémisphère nord.

Elle inclut la souche de la grippe pandémique A (H1N1), a annoncé le représentant spécial de l'OMS pour la grippe Keiji Fukuda.

«Les experts pensent que le virus A (H1N1) va rester dominant lors de la prochaine saison hivernale, même si sa transmission est actuellement en recul», a dit le docteur Fukuda lors d'une conférence de presse téléphonique.

Les deux autres souches qui seront contenues dans le prochain vaccin recommandé aux fabricants sont le virus H3N2 ainsi que celui de la grippe B. Les gouvernements seront libres d'utiliser le vaccin trivalent ou le monovalent de la grippe pandémique ou une combinaison des deux.

Le pire derrière nous

L'OMS va par ailleurs revoir mardi prochain au niveau des experts l'état de la pandémie de grippe porcine dans le monde. L'organisation pourrait alors déclarer officiellement que le pic de la pandémie est passé, lors d'une réunion de son comité d'urgence.

«Si les scientifiques déclarent que le pic de la pandémie est passé, cela voudra dire que le pire est derrière nous et que la tendance générale est au déclin», a expliqué le Dr Fukuda.

«Ce sera le signal que nous sommes entrés dans une période de transition vers une situation normale», a-t-il aussi ajouté. Les gouvernements pourront alors adapter leurs mesures en conséquence. L'OMS avait décrété le niveau maximum d'alerte 6, correspondant à une pandémie, le 11 juin 2009.

Le Dr Fukuda a toutefois souligné que des cas de transmission du virus A (H1N1) continuent d'être signalés dans l'est de l'Europe, une partie de l'Asie et en Afrique, notamment au Sénégal et en Mauritanie.

Suggestion évoquée

«Le remplacement du vaccin de la grippe saisonnière par celui de la grippe pandémique ne veut pas dire que la pandémie est terminée», a fait remarquer le Dr Fukuda. Au contraire, les experts estiment que le virus H1N1 va continuer de circuler de manière importante dans le monde en 2010-2011.

Les risques resteront importants pour les groupes les plus vulnérables, comme les malades chroniques et les femmes enceintes, alors que la grippe saisonnière frappe surtout les personnes âgées.

L'OMS examinera ultérieurement si les conditions sont remplies pour décréter que la pandémie est terminée, a précisé le Dr Fukuda. Mais elle ne s'attend pas à une mutation «abrupte» du virus A (H1N1) vers une forme plus virulente.

Discussions en avril

Des discussions auront lieu également en avril avec les gouvernements et les fabricants pour savoir quels vaccins seront recommandés, le nouveau trivalent, celui contre la grippe pandémique ou une combinaison des deux, ce qui permettrait d'utiliser les stocks existants de vaccins contre la grippe pandémique.

L'OMS évalue à 200 millions le nombre de personnes vaccinées contre la grippe porcine jusqu'ici.

Il n'y a pas de raison de penser que la vaccination avec la nouvelle forumle trivalente présentera un danger si l'on s'est fait vacciner contre la grippe A, a indiqué le Dr Fukuda.

Il a fait cette annonce au terme d'une consultation d'experts à huis clos de quatre jours au siège de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à Genève. Le virus de la grippe porcine a fait au moins 15 300 tués depuis son apparition en avril 2009.

(ats)

Ton opinion