Actualisé 08.02.2008 à 11:47

L'ONU a son premier fonctionnaire à quatre pattes

Le siège européen de l'ONU à Genève a engagé son premier fonctionnaire à quatre pattes. Un chien détectera désormais explosifs, armes et munitions pour assurer la sécurité du Palais des Nations.

Il s'agit de la première unité canine destinée à renforcer la sécurité du Palais, a indiqué vendredi une porte-parole de l'ONU Elena Ponomareva. Le berger allemand et son maître, un ancien membre de la brigade de police genevoise, seront rejoints d'ici peu par trois ou quatre autres chiens, a-t-elle précisé.

Le siège de l'ONU à New York dispose déjà d'une telle protection. Les menaces terroristes dans le monde, ainsi que les deux attentats dont l'ONU a été victime, à Bagdad en août 2003 et à Alger en décembre dernier, ont poussé l'ONU à renforcer son dispositif de sécurité. Près de 30 000 personnes travaillent dans le secteur international à Genève. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!