Actualisé 15.06.2010 à 05:52

Torpillage d'un navire sud-coréen

L'ONU met en garde les deux Corées

Le Conseil de sécurité de l'ONU a pressé lundi les deux Corées de s'abstenir de tout acte qui pourrait conduire à une escalade des tensions.

Après avoir entendu séparément des représentants des deux parties en conflit sur le torpillage d'un navire de guerre sud-coréen survenu en mars, les 15 membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont lancé un «appel fort aux parties afin qu'elles s'abstiennent de tout acte qui pourrait conduire à une escalade des tensions dans la région» et en faveur de la préservation de la paix et la stabilité dans la péninsule coréenne.

Pyongyang a rejeté toute responsabilité dans cet incident maritime survenu le 26 mars près de la ligne de démarcation maritime inter-coréenne et qui a coûté la vie à 46 marins sud-coréens. Mais une enquête internationale a attribué le naufrage de la corvette à une torpille nord-coréenne.

La Corée du Sud a formellement saisi le Conseil de sécurité de l'ONU au sujet de l'incident, l'un des plus graves depuis l'armistice de la guerre de Corée en 1953.

(ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!