Actualisé 02.07.2015 à 14:51

Sud-SoudanL'ONU va enquêter sur les exactions commises

Viols, exécutions sommaires et autres atrocités semblent être le fait de toutes les parties impliquées dans le conflit. L'ONU ne veut pas que ces crimes restent impunis.

Le Conseil des droits de l'homme a décidé jeudi d'envoyer une mission d'enquête au Soudan du Sud. Le Haut Commissariat a été chargé d'établir les faits sur les graves violations commises par tous les belligérants afin d'en poursuivre les responsables.

La résolution présentée par les Etats-Unis condamne les très graves violations des droits de l'homme commises là-bas. Des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité auraient été commis dans ce pays, a affirmé le délégué du Royaume-Uni.

Le texte adopté par consensus demande l'envoi d'une mission pour enquêter sur les allégations de graves violations des droits humains au Soudan du Sud et les crimes qui leur sont liés, en vue d'établir les faits, d'éviter l'impunité et d'assurer la reddition de comptes.

Longue liste de violences

Le document dresse une longue liste d'abus par toutes les parties: exécutions sommaires, violence ciblée sur la base de l'affiliation tribale ou ethnique, viols ou autres formes de violence sexuelle, recrutement et utilisation d'enfants soldats, disparitions forcées, arrestations arbitraires, refus de l'accès à l'aide humanitaire, actes visant à répandre la terreur parmi la population, attaques contre les écoles, les hôpitaux, les lieux de culte, le personnel de l'ONU.

La mission d'enquête du Haut Commissariat devra présenter un premier rapport à la prochaine session du Conseil en septembre et un rapport plus complet à la session de mars. Réuni depuis le 15 juin à Genève, le Conseil termine sa session ce vendredi. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!