Proche-Orient: L'ONU veut ouvrir toutes les frontières de Gaza
Actualisé

Proche-OrientL'ONU veut ouvrir toutes les frontières de Gaza

John Holmes, le secrétaire général adjoint chargé de l'aide humanitaire à l'ONU, a annoncé mardi qu'il se rendait à Gaza.

Une de ses priorités sera de voir rouverts tous les points de passage frontaliers de l'enclave palestinienne, pour les vivres, les médicaments, mais aussi les matériaux de construction. Ils manquent dramatiquement depuis qu'Israël a décidé de les bloquer, à l'arrivée au pouvoir du Hamas en juin 2007.

Le responsable onusien estime «absolument critique» que le ciment, les tuyaux et d'autres matériaux de construction soient autorisés par Israël, afin de commencer la reconstruction du territoire ravagé par la guerre.

Le diplomate a indiqué qu'il allait aussi faire pression sur les autorités israéliennes pour qu'elles laissent entrer le personnel des organisations humanitaires dans la Bande de Gaza. «En théorie, elles ont la permission» a signalé John Holmes. «En pratique, il est très difficile d'entrer dans la Bande de Gaza», a-t-il noté. (ap)

Ton opinion