Travail: L'open space, cet endroit dangereux
Actualisé

TravailL'open space, cet endroit dangereux

Travailler en open space rend malade. C'est du moins ce qu'affirme une étude publiée dans le «Scandinavian Journal of Work, Environment and Health».

par
aub

Des chercheurs ont défini quatre types de lieux de travail : l'open space, le bureau de trois à six salariés, le bureau de deux personnes et l'espace individuel. Ils ont ensuite comparé les déclarations d'absences pour maladies des employés à leur environnement. Conclusion, les salariés évoluant en open space sont deux fois plus souvent malades que ceux qui possèdent leur propre bureau.

Selon les scientifiques la première explication serait exposition aux germes, plus importante dans une zone qui englobe plus de personnes. La propagation des virus se ferait donc plus facilement. La deuxième explication relève du bruit puisque les bureaux décloisonnés ne sont jamais calmes. Entre les sonneries de téléphone et les conversations, le bruit de fond incommode et perturbe la concentration. Ce qui le place dans le classement des principales causes de stress au travail. Et le stress a des effets négatifs: les salariés sont moins productifs, moins heureux, et plus à même de tomber malade.

Selon le site «santelog.com», si l'étude retrace les inconvénients de l'open space, elle met aussi en avant ses aspects positifs : l'abandon du poids de la hiérarchie, la communication entre collègues et le partage des connaissances.

Ton opinion