Présidentielle au Togo: L'opposant Jean-Pierre Fabre revendique la victoire
Actualisé

Présidentielle au TogoL'opposant Jean-Pierre Fabre revendique la victoire

L'opposant togolais Jean-Pierre Fabre, principal rival du président sortant Faure Gnassingbé, a revendiqué vendredi la victoire à l'élection présidentielle organisée la veille.

«Nous avons gagné la présidentielle du 4 mars 2010», a affirmé M. Fabre au siège de son parti, l'UFC (Union des forces de changement).

«La compilation des procès verbaux des bureaux de vote en notre possession donne une avance confortable au candidat de l'Union des forces de changement», a également poursuivi M. Fabre, qui a affirmé avoir recueilli «une moyenne entre 75 et 80 % des voix».

L'opposant a également évoqué des «irrégularités constatées» dans le processus de vote, notamment des «bourrages d'urnes».

«Si ces anomalies étaient corrigées, notre avance serait beaucoup plus confortable», a-t-il dit.

L'élection présidentielle à un tour a eu lieu dans le calme jeudi au Togo. Sept candidats étaient en lice, mais le principal duel opposait le président sortant Faure Gnassingbé, fils du défunt général Gnassinbé Eyadéma qui régna sur le pays pendant 38 ans, et M. Fabre, qui s'est présenté comme le candidat du «changement».

(ats)

«Inacceptable» pour le parti au pouvoir

Le Rassemblement du peuple togolais (RPT), au pouvoir au Togo, a jugé vendredi «inacceptable» la proclamation de victoire à l'élection présidentielle par l'opposition et a estimé qu'elle était de nature à «préparer les esprits à la violence».

Ton opinion