Actualisé 11.09.2008 à 22:29

ZimbabweL'opposant Tsvangirai annonce un accord sur un partage du pouvoir

Un accord a été conclu pour le partage du pouvoir au Zimbabwe entre le président Robert Mugabe et l'opposition, a annoncé jeudi le président sud-africain Thabo Mbeki, médiateur dans ce dossier.

M. Mbeki n'a pas fourni de plus amples précisions, indiquant simplement que l'accord serait signé lundi. Le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC, opposition) Morgan Tsvangirai avait auparavant annoncé que les parties prenantes avaient conclu un accord. Robert Mugabe ne s'est pas exprimé dans l'immédiat.

Le principal écueil des pourparlers a concerné la question du contrôle réel de l'exécutif. Morgan Tsvangirai, rival malheureux de Mugabe à la présidentielle, dont il s'est retiré avant le second tour, veut diriger le gouvernement et cantonner le président à un rôle honorifique.

Mugabe, 84 ans, résiste à céder une parcelle du pouvoir qu'il exerce d'une main de fer depuis l'accession à l'indépendance du Zimbabwe en 1980 mais est soumis à une forte pression internationale.

Le Mouvement pour le changement démocratique (MDC) de Tsvangirai a remporté la majorité lors des législatives et du premier tour de la présidentielle en mars. Après une vague de violences visant ses partisans, il a renoncé au second tour, remporté par Mugabe et unanimement condamné.

Des pourparlers ont été entamés durant l'été après cette élection, mais les discussions ont été maintes fois suspendues. Elles ont repris cette semaine dans la capitale du Zimbabwe Harare sous la médiation de Thabo Mbeki. (ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!