Touriste abattu sur l'A31: L'ordinateur de la victime pourrait parler
Actualisé

Touriste abattu sur l'A31L'ordinateur de la victime pourrait parler

L'enquête sur la mort d'un touriste belge, abattu de quatre balles à bout portant sur une aire de repos de l'A31 (est de la France), se poursuit avec l'analyse des données informatiques.

par
20minutes avec jmh

Une semaine après la découverte du corps sans vie de d'un touriste sur une aire d'autoroute, les investigations suivent leur cours. Après avoir passé au peigne fin l'aire de repos de Colombey-les-Belles, où la victime a été découverte dans la nuit du 18 au 19 juillet dernier, quatre balles de gros calibre logées dans la poitrine et dans la tête, les enquêteurs se sont intéressés au domicile et à l'entourage du Belge de 29 ans.

Lors d'une perquisition effectuée ce week-end dans la maison de Xavier Baligant, à Nivelles, un ordinateur aurait été saisi, selon le site Sudpress.be. Les enquêteurs de la section de recherche de Nancy s'intéressent donc au contenu du disque dur, à la recherche d'informations sur les contacts, les habitudes et les sites visités par celui que ces proches décrivent comme «un homme bien et sans histoire». Selon «L'Est Républicain», des analyses sont d'ores et déjà en cours sur le téléphone portable de la victime afin de déterminer les dernières conversations et les contacts du jeune homme de 29 ans. L'analyse des caméras de surveillance de l'aire de repos est toujours en cours, assure le quotidien lorrain.

L'autopsie a été pratiquée lundi, à l'institut médicolégal de Nancy. Ses conclusions n'ont pas été communiquées, le parquet ayant refusé toute communication sur cette affaire. Seul le fait qu'une information judiciaire pour «homicide volontaire» a filtré. La piste d'un règlement de comptes effectué par des professionnels resterait une piste valable pour les enquêteurs.

Ton opinion