Neuchâtel: L'ORP leur conseille un job qui ne paie pas

Actualisé

NeuchâtelL'ORP leur conseille un job qui ne paie pas

Deux Neuchâteloises ont bossé pour des prunes comme répétitrices scolaires. Elles avaient pourtant été orientées vers ce travail par leur conseiller en chômage.

par
cge

«Aujourd'hui, je remets en question la fiabilité de l'ORP.» Sayeh Hosseinian a confié sa colère à «L'Express». Durant deux ans, cette scientifique neuchâteloise a travaillé pour la société de soutien scolaire Aaacademia. A l'époque où elle a été embauchée, la jeune femme était en recherche d'emploi et son conseiller en chômage l'avait orientée vers cette entreprise.

Or l'aventure a mal tourné en juin 2015, puisqu'elle n'a plus été payée. Se sentant engagée envers ses élèves, elle a pourtant continué à leur dispenser des cours de mathématiques jusqu'à la fin de l'année 2015. Aujourd'hui, son ex-patron lui doit plus de 10'000 francs, dont elle doute de voir un jour la couleur. La prof est d'autant plus dégoûtée que les parents de ses élèves ont toujours réglé leur dû envers Aaacamedia alors qu'elle-même ne recevait pas un centime. Marianne Derron, qui a bossé pour la même entreprise, a connu les mêmes déboires. Toutes deux ont lancé une procédure contre Aaacademia pour tenter de récupérer leurs arriérés de salaire.

Plusieurs employés vaudois

Interrogée par «L'Express», la cheffe du service neuchâtelois de l'emploi Valérie Gianoli explique que, d'un point de vue général, son service n'a pas pour mission «d'examiner la santé financière des entreprises. Et même si nous le voulions, nous n'aurions pas accès à ces données et c'est très bien ainsi». Elle ajoute qu'il est également difficile d'anticiper la situation financière d'une société des mois avant qu'elle ne se retrouve dans les chiffres rouges.

Depuis, l'entreprise Aaacademia a été déclarée en faillite. Selon «L'Express», outre les deux cas neuchâtelois, l'office de placement du canton de Vaud a redirigé plusieurs chômeurs vers cette société basée à Lausanne, entre 2011 et 2014.

Ton opinion