Philippines: L'otage suisse menacé d'être décapité
Actualisé

PhilippinesL'otage suisse menacé d'être décapité

Le mouvement islamiste philippin Abou Sayyaf a de nouveau menacé mercredi de décapiter un des trois employés de la Croix-Rouge qu'il détient en otage depuis janvier dernier.

Le mouvement Abou Sayyaf exige que l'armée philippine retire ses troupes de ce que les rebelles considèrent comme leur territoire dans la jungle du sud du pays.

Le commandant des mutins, Albader Parad, aurait menacé de mener à bien cette exécution d'ici une semaine, d'après le responsable, qui s'est entretenu avec le chef des rebelles par téléphone portable lundi.

Le porte-parole de l'armée, le colonel Ernesto Torres, a précisé que la demande avait été rejetée. Le mouvement islamiste avait promis précédemment de libérer un otage si les troupes reculaient, sans tenir parole. (ap)

Ton opinion