Actualisé

Intervention en LibyeL'OTAN accusée de «terroriser» les civils

Les autorités libyennes ont accusé dimanche l'OTAN de «terroriser» les civils et d'en tuer, dans le cadre d'un complot visant à humilier et à affaiblir la Libye.

Les autorités libyennes maintiennent que les raids occidentaux ont tué plus de 100 civils, ce que dément la coalition.

«La terreur dans laquelle vit la population, la peur, la tension sont présentes partout. Et ce sont les civils qui sont terrorisés jour après jour», a déclaré un porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim.

«Nous pensons que la poursuite inutile des raids aériens découle d'un plan visant à placer le gouvernement libyen dans une position de faiblesse en cas de négociations. L'OTAN est prête à tuer des gens, à détruire les camps d'entraînement de l'armée et les postes de contrôle militaires, ainsi que d'autres sites», a-t-il ajouté.

Les insurgés progressent

Le porte-parole a reconnu que les insurgés progressaient en direction de l'ouest de la Libye. «Les rebelles avancent», a-t-il dit. «Les pays occidentaux affament la population libyenne. Ils veulent mettre à genoux la Libye, pour qu'elle crie pitié».

Il a aussi affirmé que les insurgés avaient attaqué ce qu'il a présenté comme un convoi de la paix se dirigeant vers Benghazi, grande ville de Cyrénaïque. Cette attaque a fait 29 blessés, a-t-il dit en précisant qu'elle avait eu lieu près de Bin Djaouad, sur la côte du golfe de Syrte.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!